Les critiques sont sorties sur le nouveau Mitsubishi Outlander 2016

Le nouveau Mitsubishi Outlander 2016 veut devenir une référence
Pour Mitsubishi, le Outlander est un modèle très important. Il s’agit d’un VUS compact qui a toujours bien réussi dans son segment, malgré le fait que ce dernier soit particulièrement compétitif. Pour 2016, Mitsubishi a introduit un tout nouveau Outlander avec plus de 100 améliorations. Aucun doute, l’Outlander est en mission.
Il n’y a pas de meilleures références pour connaitre la qualité d’un véhicule que les chroniqueurs spécialisés qui ont eu l’occasion de l’essayer. Nous avons déjà publié un article complet sur l’Outlander que vous pouvez consulter ici . Nous vous invitons maintenant à jeter un coup d’œil à quelques critiques du tout nouveau VUS compact de Mitsubishi.
Voici ce que les journalistes avaient à dire sur le Mitsubishi Outlander 2016
L’un des atouts de l’Outlander 2015 était son rouage intégral. Seul le modèle de base 2016 n’est vendu qu’avec les roues motrices avant. Les autres proposent le système intégral AllWheelControl (AWC) offrant trois modes distincts : Eco, Auto et Lock. Un quatrième baptisé simplement Snow équipe le modèle S-AWC.
La plate-forme un peu plus rigide, une meilleure insonorisation et un habitacle plus relevé bonifient l’agrément de conduite et offrent une meilleure homogénéité. On aurait souhaité l’ajout de l’injection directe au moteur quatre cylindres, pour une meilleure consommation et plus de puissance.
Lors de notre essai, ses 166 chevaux ont été à la hauteur. Sur les routes très sinueuses, le V6 ne s’est pas révélé trop lourd faisant preuve de maniabilité. Je n’ai jamais eu à effectuer de corrections de trajectoire en sortie de virage serré.
L’Outlander est définitivement plus homogène et  compétitif. Sans oublier que le rouage intégral, demeure l’un des plus efficaces sur le marché.
Cette fois, Mitsubishi a d’autres arguments en plus de généreuse garantie pour attirer les acheteurs – Autogo.ca

Ainsi, ce « nouveau » Outlander reçoit des bandes chromées qui viennent délimiter les frontières du nouveau parechoc. On remarque aussi la présence de nouveaux phares antibrouillard alors que les phares et les feux accueillent des DEL.
En fait, même si ça demeure subtil, tout ce qu’on voit à l’avant du parebrise a été revu.
Certes, c’est plus distinctif. De là à dire que c’est beau, il y a une marge, mais la beauté demeure tellement subjective que je vous laisse être juge et juré.
Ce qui est définitif, c’est qu’on ne peut reprocher à Mitsubishi de dormir sur ses deux oreilles; la compagnie déploie des efforts pour mousser les ventes de son Outlander, un pilier au sein de sa gamme.
Et elle doit composer avec une concurrence nombreuse et fort compétente; pas facile!
Chut!
Quantité des améliorations apportées à cet Outlander 2016 se retrouvent à l’intérieur. Dans le désordre, on découvre un nouveau volant offrant une texture et une prise en main plus intéressantes, des matériaux plus doux et coussinés, notamment sur le tableau de bord et l’appuie-bras, de même qu’un repositionnement des contrôles de la radio et du système de navigation. Aussi, l’interface de ces derniers a-t-elle été revue dans le but d’offrir une impression plus somptueuse.
À l’arrière, on a simplifié les étapes pour faire passer les sièges de leurs positions redressées à un plancher plat, un élément qui sera apprécié des propriétaires.
Cependant, et surtout, on a sensiblement amélioré l’insonorisation. Voilà une excellente nouvelle. Sur place, un court essai du modèle 2015 a confirmé cette impression ressentie lors des premiers kilomètres franchis avec la nouvelle mouture.
Il faut dire que 31 des 101 améliorations que Mitsubishi dit avoir apportées à l’Outlander ont été consacrées à la réduction des bruits environnants.
C’est concluant. Vtélé
Pour en savoir plus, contactez-nous dès aujourd’hui chez Mitsubishi Sherbrooke!